Héritage culturel d’Hanoi:

Le Vietnam est une terre de mélanges culturels, le pays a été construit sous l’influence de plusieurs dynasties et pays qui ont voulu régner sur ses terres. C’est ainsi le Vietnam est riche culturellement, car il a su garder le meilleur des cultures ayant occupé le pays.
Vers – 200 avant JC, les dynasties des rois Hung, Thuc et Trieu se disputaient le contrôle du pays mais l’apparition du mot Viet Nam (Nam Viet), apparaît avec la dynastie des Dong Son qui s’est établie jusqu’en 111 avant JC. La dynastie a apporté son savoir-faire du cuivre avec les Gongs traditionnels.

 

L’influence Chinoise:
IMG_9200Les Chinois ont envahi le Vietnam pour pas moins de 1 000 ans, l’invasion fût entrecoupée par des insurrections à travers tout le pays. Les Chinois ont essayé d’y imposer leur mode de vie, leurs habits traditionnels, ainsi que leur langue et leurs traditions. C’est durant les insurrections que le Vietnam a trouvé son identité nationale. Des hauts secrétaires prennent place aux plus hauts postes de l’état et dirigent le pays mais les chefs de villages restent en place. Ils commencent par le nord du Vietnam et veulent prendre contrôle du sud.
Vous pourrez témoigner de la trace qu’a laissé la Chine à Hanoi en allant visiter les temples : Le temple de la littérature, Quán Thánh ou La pagode Môt Côt.

 

L’influence Française :
La France a été présente au Vietnam bien moins longtemps que les Chinois, (80 ans) cependant elle a laissé une empreinte gastronomique culturelle et Architecturale indélébile. Le sandwich vietnamien Banh Mi vient du mot « pain de mie », le Bánh flan est une version Vietnamienne du flan Pâtissier sans oublier aussP4060013i la culture du café qui a  été ramenée par les français. Le café est bu du matin au soir, il a été complètement adopté par les Vietnamiens qui l’ont modifié et ont créé leur propre style. La France n’a pas seulement marqué le Vietnam par sa gastrnomie mais également par l’architecture coloniale. L ’opéra d’Hanoi,  l’hotel Sofitel legend Metropole et le pont de Long Bien sont des exemples parfaits du style colonial. Ironie de l’histoire,  les Vietnamiens ont utilisé le pont pour faciliter l’approvisionnement en vivre des  soldats  révolutionnaires contre l’armée française dans le centre du pays.